Actualités du cabinet

Aide exceptionnelle aux entreprises – embauches des jeunes des quartiers

 

Le gouvernement va muscler les aides à l’embauche des jeunes des quartiers

 

Cette aide exceptionnelle accordée aux entreprises dans le cadre des embauches des jeunes des quartiers de moins de 26 ans, va permettre de cumuler l’aide des emplois francs (15.000 euros pour 3 ans pour un CDI à temps plein, 5.000 euros sur 2 ans pour un CDD à temps plein), avec une nouvelle aide à l’embauche des jeunes des quartiers.

 

Le dispositif des emplois francs va être prolongé d’un an. Il pourra être « cumulé » avec l’aide de 4.000 euros du plan jeune, le soutien financier pouvant ainsi être porté jusqu’à 9.000 euros la première année pour une embauche en CDI.

Pour relancer la machine, le ministère du Travail va en quelque sorte « cumuler » l’aide des emplois francs avec celle de l’aide à l’embauche des jeunes (AEJ) de 4.000 euros annoncée avec le plan jeune cet été . Tous les arbitrages ne sont pas encore faits, mais des différentes hypothèses sur la table il ressort, toujours selon nos informations, que pour une embauche en CDI en emploi franc d’un jeune de moins de 26 ans révolus (pas au-delà), l’employeur toucherait de 7.000 euros (cumul partiel) à 9.000 euros (cumul total) pour la première année de contrat. Pour un CDD de deux ans, le coup de pouce passerait de 2.500 à 4.000 euros maximum, en fonction de la durée du contrat. »